La reconquête de la Presqu’île hérouvillaise

Ce territoire hérouvillais de 70 hectares, actuellement en friche, a connu plusieurs transformations tout au long
de son histoire. Il était une plaine marécageuse avant de devenir une presqu’île avec la construction du canal qui
relie Caen à la mer. Depuis son inauguration en 1857, cette voie maritime a toujours été un élément moteur dans
le développement de l’agglomération. La création de la Société Métallurgique de Normandie et celle des
Chantiers Navals Français à Blainville-sur-Orne ont impulsé la création du Bassin d’Hérouville en 1922. Si les
constructions ont quasiment disparu depuis le départ de la SMN dans les années 1990, l’estacade témoigne
encore de l’activité portuaire du site.
Le projet d’aménagement vise à reconquérir cette friche abandonnée et oubliée, l’absence de bâtiment offre une
grande liberté pour imaginer un nouveau quartier de 28 hectares qui accueillera environ 1200 nouveaux
logements. Il promet de se construire sur des codes résolument contemporains, alliant innovation et
développement durable.

GALERIE

Hier

Aujourd’hui

Demain

EN BREF

  • Type de projet

    Logements et activités économiques, commerces de proximité, loisirs

  • Surface

    28 hectares

  • Population prév.

    2 280 habitants

  • Typologie

    • 1 200 logements (env.)
    • 1 700 m² de commerces et services
    • 750 m² de tertiaire

CALENDRIER

  • Fin 2018

    Création de la ZAC

  • 2020

    Désignation des aménageurs – groupe Nexity

  • 2021

    Dossier de réalisation
    Premières commercialisations immobilières

  • 2022

    Début des travaux

  • 2024

    Premiers habitants

ÉQUIPE

  • Maître d’œuvre

    LAQ – Claire Schorter / ALPS – Thierry Laverne / Quand Même / Ma-Géo / Amenagéo / Ibatech

  • Maître d’ouvrage

    Ville d’Hérouville Saint-Clair